Accueil


Jane Caro dessine ce que le monde lui donne en spectacle. De retour à l’atelier, elle compose une œuvre où le fugitif se mêle à l’éternel, à quoi Baudelaire donnait le nom de modernité.

Site en construction, merci de revenir plus tard…